07 49 95 15 30
131 bd Pereire, 75017 Paris
Décrire mon projet
Votre projet immobilier en 2 clics
MENU

Paris Ouest La Défense

Habiter et Investir dans Paris Ouest La Défense

Centre économique du Grand Paris, l’établissement public territorial Paris Ouest la Défense profite de l’attraction du quartier d’affaires, de la vitalité des grands groupes installés, et aussi de la diversité des déplacements. Le but consiste maintenant à être capable à accumuler des richesses sur tous ces atouts afin de bénéficier d’une nouvelle lancée pour le territoire.

L’inauguration de l’Arena Nanterre, la plus importante salle de spectacle intérieure française signée par Christian de Portzamparc, est un grand message d’ouverture de la Défense. Un pas en plus pour le quartier qui se veut d’affaires dès son origine, mais qui plafonne économiquement et foncièrement parlant. C’est la première fois qu'un projet de dix ans fut conçu pour immortaliser La Défense avec, pour objectifs, d’ouvrir un plateau d'affaires dans les zones avoisinantes, pour aider le rayonnement local et briser sa réclusion. Hugues Parant, directeur de l’Epadesa nous fait part de ses pensées : « La Défense et ses prolongements séduisent autant, voire davantage, les investisseurs étrangers que le quartier d’affaires lui-même, surtout quand il s’agit de fonds souverains capables d’investir dans des macro-lots mixtes de 200 000 m² ». L’union de l’Epadesa et Defacto, aide à réduire la gestion de La Défense ainsi qu’à lui donner un nouvel air financier.

Dans ce cadre, l’élaboration de la métropole du Grand Paris (MGP) et, de ce fait, celle de l’établissement public territorial (ETP) Paris Ouest La Défense, se montre tel qu’une occasion pour l’accompagnement de cette transformation. Chaque commune membre souhaite profiter de la montée économique, poussée par les grands groupes du CAC 40. Pourvu que son attraction et leadership en termes d’accueil restent tels quels, ce qui semble mal parti au vu des restrictions foncières. Même étant formidable, la disponibilité des transports en commun ne suffit pas, malgré qu’elle soit plus développée par Eole. Notamment, avec la prolongation du RER vers l’Ouest, mais aussi la ligne 15 du Grand Paris offrant un lien direct vers les aéroports. Un développement potentiel à proximité des six gares de Courbevoie, La Défense, 2 à Nanterre, Rueil-Malmaison et Saint-Cloud.

Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et vice-président de Paris Ouest La Défense chargé de l’aménagement nous signale ceci : « Notre priorité doit être l’aménagement, de façon à rester attractifs pour accueillir les entrepreneurs et notamment les entreprises innovantes ». En admettant l’existence des zones économiques importantes dans une grande partie des villes : Courbevoie, Nanterre, Levallois, Puteaux et Rueil-Malmaison. Nous avons un manque de symétrie dans l’offre immobilière. L’ETP est un moyen de contribuer à l’offre pour produire plus de valeur. Pour renforcer sa visibilité l’ETP peut prendre position en tant qu’interlocuteur essentiel des dirigeants d’entreprises. Alain Cluzet le directeur général des services de la ville de Courbevoie, nous dit ceci : « L’ouverture est engagée à Nanterre avec l’Epadesa, mais elle doit s’accentuer sur les autres villes pour répondre à toutes les demandes, tant en sièges sociaux qu’en services de proximité et fonctions de back-office. »

Philippe Juvin souhaite éluder la création à nouveau de zones spécialisées et veut aider des territoires en mélangeant activités sportives, professionnelles et culturelles. Le défi est de veiller à ce que les maires, qui ne travaillent jamais ensemble, s’emparent des projets de leurs collègues et qu’ils aient une vision unie du territoire. « Les maires ne doivent pas se retirer sur leur Aventin », c’est ce que nous dit le choisi qui souhaite créer avant l’été, dans Paris Ouest La Défense, une commission d’aménagement constituée des élus municipaux chargés de l’aménagement et de l’urbanisme.

Le principal, dans l’immédiat, c’est de faire en sorte que la création de l’EPT ne punisse les projets en cours, notamment les aménagements du site des Papeteries de la Seine, de la ZAC des Champs Philippe à La Garenne-Colombes et des Groues à Nanterre. Commencée au printemps 2016, elle a comme projet de développer 630 000 m² de nouvelles constructions avec 5 000 habitations et 200 000 m² de bureaux, tout cela d’ici 2025. Sans parler de l’écoquartier de l’Arsenal à Rueil-Malmaison et celui du Village Delage à Courbevoie. Selon le maire de La Garenne-Colombes ces projets sont : « fondamentaux dans la mesure où ils articulent le territoire avec la Seine » et « favorable à une gestion locale de l’aménagement du territoire plutôt qu’à la volonté de trop pousser l’intérêt métropolitain », ou en d’autres termes un monopole trop fort de la capitale.

Environnement

Transport

Immobilier

Commerce

Education

Sécurité

Loisir

Numérique

Fiscalité

Emploi

Santé

Population

Formulaire de contact :

Le Grand Paris et ses 12 territoires